Mes recettes du mois

Vous ne savez pas quoi cuisiner pour le repas de dimanche ? Vous avez envie de nouveauté ? Ou encore de vous accorder un plaisir culinaire (et vous avez bien raison !) ?

Voici ma sélection de recettes du mois. Elles sont le résultat de mes inspirations, créations et expériences du moment… Des recettes de saison, rapides à réaliser et équilibrées ! Et parce qu’il est important de savoir ce que l’on mange et comment le manger, je vous offre quelques petits conseils en fin de recette.

Tartare coloré de légumes d’automne

Cette recette met les légumes de saison à l’honneur. Leur assaisonnement et leur présentation devrait interpeller…même les plus jeunes !

Pour 6 personnes : 3 carottes, 1 grosse betterave, 1 céleri-rave ou 2 radis noir, 2 citrons, 2 cuillères à soupe de graines de courge, 2 cuillères à soupe de graines de tournesol, quelques noix concassées, 4 cuillères à soupe d’huile de colza ou de noix, quelques brins de persil, de ciboulette, sel.

Râpez les légumes séparément. Les arroser du jus des deux citrons et de l’huile choisie. Mélangez les carottes avec les graines de tournesol et le persil ciselé. Mélangez la betterave avec les graines de courge. Mélangez le céleri avec la ciboulette et les noix concassées. Salez légèrement chaque préparation.

Dressez dans un cylindre une rangée de carotte, puis une rangée de céleri puis une rangée de betterave. Parsemez quelques graines et aromates sur le dessus pour terminer la préparation. Retirez le cylindre et c’est prêt !

Le plus santé : une explosion de vitamines (quasiment toutes présentes dans cette recette !), de bons acides gras oméga 3 et minéraux essentiels (zinc, calcium, phosphore, magnésium…). Préférez la consommation des crudités en entrée. En effet, manger des légumes ou fruits crus en fin de repas peut être la cause d’une mauvaise digestion et assimilation de l’ensemble du repas.

Le conseil dégustation : attardez-vous un instant sur cet harmonieux mélange de couleurs. Portez votre attention sur la sensation de mâche de chaque légume, chaque graine, chaque aromate. Percevez-vous la saveur de chaque ingrédient séparément ?

Champignons farcis

La saison des champignons commence à peine et nous invite à nous mettre en cuisine pour le plaisir de nos papilles.

4 personnes : 8 gros champignons de Paris à farcir, 1 gros oignon, huile d’olive, 300-400g de légumes de saison environ (feuilles de blettes, épinards, carottes ou poireaux par exemple), 1 gousse d’ail, ciboulette, sel, poivre.

Nettoyez les champignons et coupez les pieds avant de les conserver pour la farce. Lavez et faites cuire les légumes à la vapeur 10 minutes environ. Les légumes doivent rester croquants. Faites revenir l’oignon dans l’huile d’olive. Ajoutez-y les pieds de champignons coupés en dés. Faites revenir quelques minutes. Ajoutez les légumes. Laissez cuire quelques minutes puis ajoutez l’ail écrasé et la ciboulette. Garnir les champignons avec la farce. Enfournez 20 minutes au four th.7 en les positionnant dans un plat à gratin. Terminez par un filet d’huile d’olive et quelques graines (courge ou tournesol par exemple) ou encore quelques noix ou noisettes. Salez et poivrez.

Le plus santé : à servir avec une salade et un peu de riz pour un dîner complet. Les champignons sont une source de protéines végétales intéressantes pour le soir. Excellent en apéritif également.

Le conseil dégustation : variez les garnitures selon les légumes que vous avez à la maison et laissez votre imagination vous guider ! Voici une façon originale de redonner vie à vos restes de légumes.

Célerisotto

Cuisiner le céleri comme un risotto…Découvrez une façon délicate d’apprécier ce tubercule de saison en cuisson mijotée.

4 personnes : un céleri rave d’une jolie grosseur, huile d’olive, un oignon ou 2 échalotes selon vos goûts, 10 cl de vin blanc (ou d’eau), infusion au thym et romarin, sel, poivre, parmesan ou oléagineux (noix, noisettes, noix de cajou ou amandes).

Commencez par tailler le céleri en petits dés comme sur la photo. C’est la partie la plus fastidieuse je vous l’accorde !

Faites revenir l’oignon émincé dans l’huile d’olive. Ajoutez le céleri coupé en dés. Faites dorer quelques minutes. Versez le vin et laissez évaporer un peu en mélangeant délicatement. Préparez une infusion de thym et romarin à côté : portez à ébullition quelques brins de thym et de romarin, coupez le feu puis laissez infuser quelques minutes. Une fois l’infusion prête, versez-la sur le céleri en couvrant à hauteur. Salez légèrement et poivrez. Laissez évaporer puis recouvrez d’eau à nouveau, comme un risotto. Vérifiez la cuisson du céleri. S’il manque de fondant, prolongez un peu la cuisson en rajoutant un peu d’infusion si nécessaire. Le céleri ne doit pas se transformer en purée non plus. Baissez le feu et parsemez un peu de parmesan si vous le souhaitez.

Le plus santé : une façon originale d’amener le céleri, riche en potassium, magnésium et calcium à la table ! Remplacez le parmesan par des oléagineux concassés (noisettes, noix, noix de cajou ou amandes) pour une version sans produits laitiers comportant de bons acides gras insaturés.

Le plus dégustation : se marie très bien avec un poisson, en particulier le maquereau riche en oméga 3 que vous pourrez cuire à la vapeur ou en papillote en papier. Variez les saveurs en remplaçant le thym et le romarin par le curry qui accompagne à merveille le céleri (sans infusion préalable, en l’ajoutant directement au plat).